MENU

Principes créatifs

 

J'aime partir d’œuvres très classiques, marquées par l'Histoire, de peintures presque banalisées, pour les intégrer dans mes œuvres. D'iconoclastes, elles deviennent icônes modernes.

J'aime partir d’œuvres très classiques, marquées par l'Histoire, de peintures presque banalisées, pour les intégrer dans mes œuvres. D'iconoclastes, elles deviennent icônes modernes.

En attendant..., Josepha Faber Boitel, tableau, Paris, 2015, acrylique, glacis et collage sur toile, 

détail du ciel.

 

La simplification des formes a pour objectif de faciliter la lecture, pour aider l'observateur à suivre une voie, à porter son attention sur l'essentiel afin de faire émerger l'invisible du visible.
Pour moi, les pratiques de l'art et de la méditation sont complémentaires.
Je considère que le noir est la lumière de l'invisible, c'est pourquoi il prend souvent un aspect laqué. Ainsi,  par sa brillance, il complète la palette des jaunes et ocres.
Mes nuits ne sont jamais sombres et désespérées, elles sont bleutées ou violacées, source d'apaisement. J'essaie de créer une atmosphère mystérieuse et mystique.

La simplification des formes a pour objectif de faciliter la lecture, pour aider l'observateur à suivre une voie, à porter son attention sur l'essentiel afin de faire émerger l'invisible du visible.
Pour moi, les pratiques de l'art et de la méditation sont complémentaires.

J.F.B., 2016, détail

« Je considère que le noir est la lumière de l'invisible. »

Mes nuits ne sont jamais sombres et désespérées,

elles sont bleutées

ou violacées,

source d'apaisement,

mystérieuses et mystiques.

© 2017 tous droits réservés, crédits textes Josepha Faber Boitel 

© 2017 tous droits réservés, crédits photos Jean-Christophe Boitel